Territoires autochtones

Essai photographique sur des villages autochtones canadiens, peuples pour qui les réalités sociales sont les plus difficiles au pays.

Présentée sous une forme narrative, fragmentée, cette série d’images questionne la relation entre l’Homme et son Territoire.

Ces photographies ont été réalisées principalement dans deux villages autochtones ; Little Buffalo, dans la province d’Alberta, est une petite communauté très pauvre, isolée au centre de la plus riche province canadienne, et Tuktoyaktuk (Territoires du Nord-Ouest), située au nord du cercle arctique, à des milliers de kilomètres des centres urbains.

Loin des clichés touristiques sur le Canada et les autochtones, le projet met en lumière et questionne la relation de ces habitants avec leur environnement ainsi que leur isolement, tant sur les plans social et économique que géographique. Vivant bien souvent dans un milieu familial en difficulté, confrontés au racisme culturel et identitaire dont leur communauté sont encore victimes, mais bien encrés dans leur environnement extérieur, les enfants semblent ici construire leur identité grâce à ces espaces et jeux, hors foyer.

La présentation des images, majoritairement en diptyques, propose une vision  éphémère du lien entre ces personnes et leur milieu de vie. Telle une série de courtes histoires, de pulsations visuelles unies les unes aux autres.

Haec subinde Constantius audiens et quaedam referente Thalassio doctus, quem eum odisse iam conpererat lege communi, scribens ad Caesarem blandius adiumenta paulatim illi subtraxit, sollicitari se simulans ne, uti est militare otium fere tumultuosum, in eius perniciem conspiraret, solisque scholis iussit esse contentum palatinis et protectorum cum Scutariis et Gentilibus, et mandabat Domitiano, ex comite largitionum, praefecto ut cum in Syriam venerit, Gallum, quem crebro acciverat, ad Italiam properare blande hortaretur et verecunde.