A la recherche du grand druide de Bretagne.

Reportage photo sur les néo-druides bretons.

Ils sont des centaines en Bretagne, près d’un million dans le monde. Au-delà de leurs différences, ils ont tous la même passion : faire revivre la tradition druidique.

« Tous les humains ont besoin de croire à quelque chose. Pas forcément à un dieu, mais à des principes, sacrés, qui aident à vivre et crée le respect entre les hommes ». Cette philosophie est pour le Grand Druide de Bretagne l’essence même du druidisme. Ce fonctionnaire et syndicaliste jovial de 56 ans, en tenue de travail, rasé de près et portant une boucle à l’oreille n’a rien d’un vieil homme à la barbe blanche. Se disant athée, quasi anarchiste, il est à la tête du premier groupe néo-druidique français, né en 1900, dont la défense de la culture bretonne est son cheval de bataille. Cette rencontre dans un pub irlandais en Bretagne n’aura pas été la seule surprenante. En un mois à sillonner cette région de la France, des druides de tous horizons nous ont accueilli et livré autour d’une bolée de cidre ou d’un repas de crêpes leur propre aventure ainsi que l’histoire fascinante des druides.

Ce reportage photo sur les néo-druides bretons fut réalisé en collaboration avec Noémie De Pas (texte) et Guillermo Escalante.